Kichadi   = VPK

Ce plat Ayurvédique traditionnel, qui soigne, peut faire partie d’un régime végétarien normal, ou également devenir le repas principal des ‘mono régimes’ (par exemple des régimes détox ou pour se guérir d’une maladie). Il est léger mais nourrissant et il possède tous les éléments qu’il faut pour une nutrition optimale. Cette recette est équilibrée pour tous les trois Doṣās, mais vous pouvez faire des changements d’après votre constitution ou vos maladies.

Quantité approximative par personne:

􏰀

 -50 ml riz basmati blanc

􏰀 -25 ml soja vert cassé, ou entier mais germé jusqu’à 1cm puis enlevez autant des peaux vertes

   que possible en lavant bien

 -􏰀 600ml d’eau

􏰀 -1 cuillère à café de ghi

􏰀 -1⁄4 cuillère à café de cumin en poudre

􏰀 -1⁄4 cuillère àcafé de coriandre en poudre

􏰀 -1 pincée de curcumin

􏰀 -1 cardamome entière 

􏰀 -1⁄4 cuillère à café de gingembre en poudre

􏰀 -une pincée de sel

􏰀 -une pincée d’asafoetida

 

1. Idéalement, faites tremper les graines de soja vert pendant la nuit précédente en beaucoup d’eau. Si vous utilisez du soja vert entier, par contre, il vaut mieux faire germer les graines un peu.

 

2. Faites chauffer doucement le gui puis ajoutez le cumin, la coriandre, le curcumin et l’asafoetida. Ils seront prêts au moment où ils commencent à dorer, mais pas plus!

 

3. Lavez les graines, puis ajoutez-les dans la casserole et remuez vigoureusement pendant 1 minute afin que les épices puissent être absorbés.

 

4. Ajoutez l’eau, le gingembre, la cardamome et le sel.

 

5. Mettez à bouillir, puis laissez mijoter à feu doux sans couvercle pendant 10 minutes, puis remettez le couvercle et continuez de cuire à feu à doux, laissant le couvercle un peu ouvert.

 

6. Poursuivez la cuisson jusqu’à les graines soit bien tendres. Ceci peut prendre 35 minutes environ.

* Servez ce plat à un type Vata avec du yaourt, un type Pitta avec d’avantage de ghi,  de la noix de coco et du persil chinois, un type Kapha avec d’avantage d’épices (plutôt le cuire avec plus d’épices et moins d’eau).

 

Notez:

Pour les types Vata, avec une digestion sensible, réduisez la quantité de soja. S’il y a toujours un problème, essayez de les pré cuire pendant 10-20 minutes, puis drainez l’eau et rincez bien les graines de soja avant de les cuire. Si le soja ne peut toujours pas être tolérés, utilisez seulement le riz . Si votre digestion est forte, vous pouvez augmenter la proportion riz/soja de 1:1.

Pour manger normalement (c’est-à-dire quand la digestion marche bien) vous pouvez ajouter des légumes en saison, en ajoutant au même temps (s’il le nécessite) encore d’eau. La quantité d’épices peut être aussi augmentée, si vous le voulez.

 

Des recettes pour buts spécifiques sont expliquées de manière détaillée dans le livre ‘The Ayurvedic Cookbook’ de Amadea Morningstar 

 

Epinards au lait de coco -VK,=P

2 tasses  d’épinards coupés fin

 1 cc de ghi

1/2 cc de curcuma

 1/2 cc de cumin moulu 

1/2 cc de coriandre moulue 

1/2 cc de gingembre râpé

1 feuille de laurier 

1 CS de farine de riz ( ou farine de haricots mungo) 

1 tasse de lait de coco

1 pincée de sel 

Coriandre fraîche 

 

Faire cuire les épinards dans l’eau quelques minutes et les égoutter.

Mélanger la farine et lait de coco, et mettre de côté.

Faire revenir le ghi et les épices.

Ajouter les épinards cuits et coupés et ajouter le mélange de lait de coco et de farine. Faire frémir 5 à 10 minutes jusqu’à épaississement de la sauce.

Ajouter le sel et la coriandre. 

 

Sauce salade -,P=VK

1 cc de gomasio

1 cc de germes de blé

1/2 cc de tamari

1 CS de vinaigre balsamique 

5 CS d’huile d’olive et de tournesol 

 

                               Tarte au légumes d’été -VK, +P

 

 

 

1 oignon 

1 poivron rouge

3 courgettes 

2 oeufs  (en option) 

1 à 2 CS de purée d’olives noire dénoyautées 

1/2 CS de ghi ou de l’huile de sésame 

1 cc d’herbes de Provence

 

Malaxer la farine et le beurre, ajuster progressivement l’eau et le sel.

Pétrir pour obtenir une pâte uniforme (mais pas trop longtemps)

Laisser reposer 20 minutes environ.

Préchauffer le fur à 210°C ( thermostat 7).

Emincer les légumes, les faire revenir dans du ghi ou de l’huile de sésame.

Etaler la pâte.

Badigeonner le fond de la tarte d’un peu de purée d’olives. Ajouter les légumes et les oeufs battus (en option) puis les herbes de Provence.

Cuire au four  préchauffé pendant 25 minutes à thermostat 7.

Source: ,,Ayurvéda et Nutrition'' -Vaidia Atreya Smith

 

                                                           Préparer le Ghi

   Le Ghi est le nom du beurre clarifié (en l’occident, au moins). Il s'agit de cuire lentement le beurre afin d’enlever les matières solides laitières et de créer une huile douce et parfumée.

  Il ne faut utiliser que du beurre biologique sans sel. Vous aurez besoin d’une casserole de taille moyenne et un ou deux bocaux propres et secs.   Il faut aussi du tissu, plutôt la mousseline, mais sinon un morceau de coton ordinaire suffira.

  D’abord, essayez de préparer une petite quantité de ghi d’entre 1 – 2 blocs (1 bloc = 250g) de beurre. Pourtant, si vous voulez utiliser le ghi en toute votre cuisine, vous voudrez sans doute préparer une plus grande quantité.

􏰀  Faites fondre le beurre dans une casserole sur un feu doux-moyen. Puis réduisez le feu au plus doux. Le beurre va produire une mousse et des bulles.

􏰀  Enlevez la mousse pendant la cuisson. D’abord, it vaut mieux enlever la mousse durant la cuisson du beurre pour vous permettre de voir ce qui se passe en-dessous. Avec du temps et de la pratique, vous pourrez juger vous-même le moment où le ghi est prêt et vous pourrez enlever la mousse à la fin.

􏰀  Des matières solides vont se former, puis celles-ci se déposeront au fond de la casserole et deviendront bruns. Le ghi prendra doucement une couleur d’or, avec en plus un parfum doux.

􏰀  Remuez le ghi de temps en temps afin de l’empêcher de coller (il existe aussi des méthodes qui disent de ne pas remuer du tout – mais en fait les deux méthodes fonctionnent!)

􏰀  Le ghi sera prêt quand : toutes les particules solides se seront déposées au fond, et quand le ghi ne crépitera plus et sera doré.

􏰀  Laissez refroidir le ghi entre 10-15 minutes.

􏰀  Faites couler ce liquide (le ghi) dans les bocaux secs et propres. Si vous avez de la mousseline etc, vous pouvez le filtrer à cette étape-là, en empêchant que de la mousse ou des matières flottantes qui restent ne se mélangent pas avec le ghi. (Cependant une toute petite quantité n’abimera pas le ghi).

  Combien de temps faut il cuire? Compter 30 à 45 minutes pour une petite quantité (moins de 500 grammes) mais jusqu'à 2 heures pour de grands volumes. Il faut vraiment faire attention à faire cuire sur un feu très doux en restant toujours présent à coté de la casserole. 

  Conservation: Si vous l’avez cuit assez longtemps, le ghi se gardera pour toujours en un environnement frais et sec.

                                                                                Bénéfices

􏰀 Le ghi est réputé pour sa capacité à rajeunir et pour ses nutriments (comme le beurre mais sans les effets négatifs de ce dernier)

􏰀- Il augmente et protège les os à moelle et les tissus nerveux  

􏰀- Il augmente la fertilité, le système immunitaire, l’intelligence, la vision, le fonctionnement du foie, la voix, le système enzymatique dans les intestins, le foie et ses tissus, les reins et le cerveau.

􏰀- Il empêche de la congestion dans le sang et le plasma.

􏰀- Il augmente la valeur nutritive de toute nourriture y préparée dedans.

􏰀- Il aide à nettoyer TOUS les réseaux et les canaux dans le corps.

􏰀- Il est composé largement d'acides gras à chaine courte et des acides gras mono-insaturés, ces deux-là étant très biens pour la bonne santé.

 

                      Tisanes digestives pour éliminer toxines (ama)

 

 

                            Ces tisanes augmentent Agni (feu digestif) et aident à liquéfier Ama (toxines).

Vata

1 part de   Cumimum cyminum  — Cumin

1 part de   Elettaria cardamomum  —Cardamom 

1 part de   Trigonella foenum-graecum — Fenugrec

1 part de   Foeniculum vulgare     — Fenouil 

 

 

Pitta 

1 part de Cumimum cyminum — Cumin 

1 part de Coriandrum sativum —Coriandre

1 part de Cinnamomum zeylanicum — Cannelle

1 part de Foeniculum vulgare — Fenouil 

 

 

Kapha 

1 part de Cumimum cyminum — Cumin

1 part de Elettaria cardomomum —Cardamome 

1 part de Trigonelle foenum-graecum — Fenugrec

1 part de Cinnamomum zeylanicum — Cannelle 

1 part de Foeniculum vulgare - Fenouil

 

 

Dosage: 2 à 4 g du mélange d’épices pour 1 litre d’eau (par jour) 

 

Mode d’emploi:

 

En fonction de votre dosha, préparer le mélange d'épices réduites en poudre (moulue, écrasées et mélangées) correspondant à votre dosha (ci-dessus).

Prendre de 0,5 à 1,5 cm de racines de gingembre frais épluchées et les porter à ébullition dans 1 litre d’eau potable filtrée. Laisser frémir pendant 20 minutes puis éteindre le feu. Ajoutez  2 ou 4 grammes (une ou deux cuillères à café rases) du mélange d’épices ci-dessus préalablement Couvrir la casserole et laisser infuser le mélange pendant 20 minutes. Boire des doses de 100 ml tout au long de la journée. La dose totale est d’un litre par jour.

 
Avis de non-responsabilité

Le contenu de ce site a pour seul but d'être informatif et éducatif. Les informations communiquées ne visent en aucun cas à remplacer les conseils d'un professionnel de santé diplômé d'Etat et ne doivent pas être considérées comme des conseils médicaux pour aucun problème de santé. 

  • Black Facebook Icon